Les principes de l’éco-design, aussi appelés design écologique sont fondés sur la considération des aspects environnementaux, l’emploi des matières premières durables ou encore sur la mise en place d’une modèle de fabrication non polluant. Son principal objectif consiste à optimiser la consommation d’énergie et de matières premières, jusqu’au niveau convenable.

L’éco design : vers une nouvelle philosophie de concevoir, produire et consommer.

Pratiquement, l’éco design réfléchit sur notre façon de consommer, sur le développement durable ; ce nouveau concept est fondé sur la lutte contre le gaspillage et les économies d’énergie. Depuis la conception d’un produit jusqu’à la fin de son cycle de vie, tout en tenant compte de sa recyclabilité, les éco designers réfléchissent sur ces trois aspects mentionnés en haut. Recycler les anciens objets pour en donner une nouvelle forme consiste aussi à diminuer la consommation des matières premières et la pollution. Si l’on prend le cas de la France, ce pays connaît un réel intérêt pour  l’éco design ; des nouveaux produits, fabriqués à l’aide des matières premières renouvelables apparaissent, ce sont des matières, qui répondent aux exigences en matière environnementale.

De nos jours, le nombre de créateurs, qui adoptent le carton dans leurs créations s’accroît d’une manière significative. Ce choix de matériaux est fondé sur sa malléabilité, sa robustesse, sa recyclabilité et son utilisation à moindre coût. Par cette ingéniosité, les créateurs contribuent alors à la mise en œuvre du développement durable. En fait,  » produire sans cesse d’une manière qualitative et sans détruire « , pour améliorer la qualité de vie, tel est le principal objectif de l’éco design. Au même titre que le respect de l’environnement, la faisabilité technique, la maîtrise des aspects économiques (coûts et demande du marché) doivent être aussi pris en considération. L’éco-design fait naître une nouvelle manière de concevoir, de produire de consommer.

Le design écologique ou design vert ! 

En ce qui concerne le design écologique, il tient compte du cycle de vie d’un produit dans son ensemble ; de l’extraction ou de l’exploitation des matières indispensables à la fabrication, en tenant compte des impacts écologiques tout au long de la chaîne de traitement. Le design écologique ou design vert s’organise selon quelques points distincts suivants. Tout d’abord, la prise en compte de la consommation de l’énergie au cours de la fabrication et de la distribution, le rejet de déchets nuisibles ou toxiques, l’impact écologique et la destruction des déchets.