L’éco design dans l’industrie s’implique davantage dans le secteur industriel pour faire de l’environnement un facteur de compétitivité et d’innovation. En Europe, il est impulsé par les réglementations comme les directives Eco conception, DEEE, règlement REACH. Cet article parle de ces réglementations et le rôle de l’éco design dans l’industrie.

Les réglementations européennes en matière d’éco design.

L’on parle en premier lieu de la directive éco-conception, communément appelée directive EuP(en anglais Energy-using-Products). Applicable depuis janvier 2008, cette réglementation concerne la consommation électrique des produits et a comme objectif, la réduction de la consommation des appareils électriques et électroniques par l’éco-conception. Elle a été depuis, remplacée par la nouvelle version de directive 2009/125/CE. Ensuite, la deuxième directive s’appelle DEEE ou Déchet d’Équipement Électrique et Électronique, elle concerne l’équipement ou un élément de l’Équipement Électrique et Électronique (EEE), ne fonctionnant plus comme à son état initial. Considérés comme EEE, les équipements qui fonctionnent à l’aide d’une énergie électrique ou champ électromagnétique ainsi que les appareils pour mesurer ces deux paramètres physiques. Tels appareils sont utilisés pour une tension inférieure à 1 000 volts en courant alternatif et 1 500 volts en courant continu. Cela dit, la troisième réglementation, connue par l’abréviation REACH (en anglais Registration Evaluation Autorisation of Chemicals Products) protège la santé humaine et l’environnement contre les dangers engendrés par les produits chimiques. À propos de ces produits, cette réglementation stipule que d’une part les industriels utilisateurs et vendeurs sont tenus responsables de l’évaluation des risques engendrés et d’autre part, ils s’engagent aussi à informer les utilisateurs sur les questions relatives à la santé humaine et à l’environnement.

Très récemment, la Commission européenne a approuvé quatre autres règlements pour améliorer l’efficacité énergétique des moteurs électriques à usage industriel… des équipements frigorifiques. Ce sont des appareils qui doivent permettre de faire l’économie de 190 twh de plus par an. En éco-design, les règlements adoptés visent à faire une économie d’énergie de 315 twh par an d’ici 2 020.

L’éco design : une démarche d’amélioration continue. 

Les réglementations susmentionnées, la restriction sur l’utilisation des substances dangereuses, connue par l’abréviation RCHS, la réglementation VHU (véhicules hors d’usage) incitent une production durable. En fait, l’éco design est fondé sur la maîtrise et la réduction de l’impact environnemental du produit, depuis la fabrication jusqu’à la distribution et utilisation, en passant par sa valorisation en fin de vie, tout cela, pour une meilleure compétitivité et innovation !